1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Achat immobilier : les premiers enseignements du déconfinement

Nos actualités

Achat immobilier : les premiers enseignements du déconfinement

Achat immobilier : les premiers enseignements du déconfinement

Que dit le marché immobilier après quelques semaines de recul suite au déconfinement ? Il livre des tendances, mais il faudra attendre l'été pour les voir se confirmer ou être balayées par une réalité économique guère propice aux projets d'achat immobilier.

Exode urbain : les recherches progressent hors des métropoles

Les agents immobiliers des villes moyennes ne sont pas encore débordés, mais on observe un frémissement. Conseiller juridique du site immobilier PAP.fr, Charlie Cailloux rapporte à France Info des recherches quasiment divisées par deux dans la capitale tandis qu'elles ont augmenté de près d'un quart en Seine-et-Marne, signe que les Parisiens sont prêts à regarder au-delà du périphérique. Dans la même émission (C'est ma maison), elle explique que ce phénomène n'est pas exclusif à l'Ile-de-France mais commun à l'ensemble des grandes métropoles du territoire, signe que la rurbanisation pourrait être la tendance du marché immobilier post-crise sanitaire.

Les résidences secondaires font de la résistance

On les présente comme la variable d'ajustement des crises immobilières. Mais les résidences secondaires pourraient bien elles aussi bénéficier du confinement et du désir d'espace et d'évasion des urbains ! Toujours sur la foi des recherches en ligne, Charlie Cailloux met en évidence un intérêt en hausse pour les secteurs prisés pour leurs maisons de campagne comme le Calvados et la Dordogne. Des recherches en progression depuis le 11 mai par rapport à la même période un an avant, ce qui renforce l'idée que les Français sont décidés à déménager. La démocratisation du télétravail, adoptée par plus de la moitié des salariés lors du confinement, pourrait en effet contribuer à revoir les modes d'organisation des entreprises et favoriser les installations à l'extérieur des grandes agglomérations au bénéfice des secteurs ruraux et des villes moyennes.

La question du crédit immobilier et des prix des biens

A ce stade néanmoins, il reste une inconnue qui va conditionner la concrétisation de ces tendances : l'accès au financement. La remontée des taux du crédit immobilier se répercute sur les ménages les plus modestes et peut les empêcher d'accéder à un financement. D'autant que ce phénomène en rencontre deux autres : une vigilance accrue des banques à l'égard du taux d'endettement et de la durée d'emprunt (sous les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière) et la fragilisation des ménages suite à la crise sanitaire. La baisse des prix immobiliers pourrait atténuer ces difficultés pour les acheteurs, d'autant que Standard & Poor's table sur une diminution moyenne de 2,5% en 2020. L'experte de PAP.fr invite, quant à elle, les vendeurs à afficher un tarif 5% moins cher.

Le marché immobilier est donc propice aux « bonnes affaires ». Côté financement, malgré la hausse des taux, le recours à un crédit immobilier reste intéressant car il est toujours possible d'emprunter à un taux moyen inférieur à 1,50% pour un crédit sur 20 ans. Les taux sont quasiment similaires à ceux enregistrés il y a un.

03/06/2020

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager