1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Crédit conso : comment souscrire un prêt en réalisant soi-même les travaux ?

Nos actualités

Crédit conso : comment souscrire un prêt en réalisant soi-même les travaux ?

Crédit conso : comment souscrire un prêt en réalisant soi-même les travaux ?

Selon un sondage CSA, plus d'un Français sur deux (63 %) réalise lui-même les travaux de son logement. Pour le financement, est-il possible d'obtenir un prêt travaux lorsque ces derniers sont réalisés sans l'intervention d'une entreprise ?

Financer des travaux faits par soi-même avec un prêt travaux

Que ce soit pour des travaux d'amélioration énergétique, de rénovation ou de décoration, de nombreux propriétaires de logement choisissent de les mener sans faire appel à des entreprises du BTP ou des artisans. Et pour cause, financer des travaux a un coût qui est loin d'être négligeable.

Les dépenses moyennes consacrées aux travaux représentent généralement un budget compris entre 5 000 € et 10 000 €. Sans épargne suffisante, les particuliers peuvent solliciter un crédit pour financer ces travaux en plus des aides de l'État en cas de rénovation énergétique.

Le crédit travaux est un crédit à la consommation amortissable qui est accessible sous conditions. Ce crédit à la consommation permet d'emprunter un capital variable de 200 € à 75 000 € maximum qui peut être remboursé sur une durée de 6 à 120 mois. Il existe deux types de prêts travaux qui peuvent être proposés par une banque ou un organisme de crédit :

  • Le prêt personnel qui peut être souscrit pour tous les types de projets, comme la réalisation de travaux, sans avoir besoin de fournir de justificatifs.
  • Le prêt affecté qui sert à financer l'achat d'un bien en particulier ou de prestations spécifiques comme les travaux qui doivent être mentionnés explicitement dans le contrat de crédit. Cela suppose de fournir des justificatifs d'utilisation des fonds à l'établissement prêteur. L'intervention d'une entreprise ou d'artisans est nécessaire pour la réalisation des travaux.

Si les conditions d'obtention sont identiques pour un crédit travaux affecté et un crédit personnel, le particulier a peu de chances de voir sa demande acceptée avec un prêt bancaire affecté pour des travaux réalisés par lui-même. À l'inverse, le capital prêté avec un prêt personnel peut être utilisé librement sans justificatifs à fournir. Ce type de prêt est recommandé pour les particuliers qui souhaitent réaliser leurs travaux eux-mêmes. Le seul inconvénient reste le taux d'intérêt un peu plus élevé que celui d'un crédit affecté.

Inclure les travaux réalisés soi-même dans un prêt immobilier

Il est possible, en principe, de contracter un crédit immobilier en incluant un montant destiné aux travaux. En pratique, cela reste compliqué, même si de nombreux propriétaires font ce choix en achetant un bien ancien à rénover. Cette alternative est possible sous réserve d'acceptation de la banque. L'emprunteur devra cependant fournir à cette dernière des factures et devis afin de justifier de la réalisation des travaux.

En effet, l'une des conditions d'octroi d'un prêt immobilier pour travaux est de faire appel à des professionnels du bâtiment. C'est pourquoi peu d'établissements acceptent d'inclure cette enveloppe supplémentaire destinée aux travaux si l'emprunteur souhaite les effectuer lui-même. Reste que souscrire un crédit immobilier pour la réalisation de travaux constitue un avantage pour le taux nominal du crédit, car les taux d'intérêt sont généralement plus attractifs qu'un crédit à la consommation.

Il est important de prendre en considération ces éléments lors du montage du dossier de crédit immobilier, car en plus de bénéficier d'un taux d'intérêt réduit comparé à un prêt personnel, l'emprunteur peut lisser le coût des travaux sur une durée de remboursement plus longue, en moyenne 20 ans. Parmi ces avantages, on peut également citer une mensualité unique généralement moins élevée que lorsqu'il faut cumuler un crédit immobilier et un crédit travaux.

Trouver des aides pour des travaux réalisés soi-même

Pour prétendre aux aides à la rénovation, il est nécessaire de faire appel à des professionnels, voire à des entreprises ou artisans labellisés RGE (reconnu garant de l'environnement). Aussi, les particuliers qui effectuent eux-mêmes leurs travaux ne peuvent pas bénéficier d'aides. Il faut savoir qu'en 2022, les particuliers peuvent bénéficier de différentes aides qui peuvent être cumulables et soumises à conditions pour certaines. Il s'agit notamment de MaPrimeRénov, les aides "Coup de pouce", les aides de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) ou encore certaines aides des collectivités territoriales.

Il est également possible de solliciter l'éco-prêt à taux zéro. Autrement dit, pour des travaux qu'il réalise lui-même, le propriétaire ou le locataire a tout intérêt à étudier les différentes solutions de financement possibles et à simuler une demande.

Il ne faut pas hésiter à mettre en concurrence les différentes offres de crédits travaux. Pour bénéficier de conseils avisés lors de cette recherche, il peut être judicieux de faire appel à un courtier. Fort d'un large réseau de partenaires, cet expert accompagne l'emprunteur dans l'obtention du financement sur mesure pour son projet.

05/10/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager