1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Crédit immobilier : des taux de prêt toujours tirés vers le bas

Nos actualités

Crédit immobilier : des taux de prêt toujours tirés vers le bas

Crédit immobilier : des taux de prêt toujours tirés vers le bas
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Bonne nouvelle pour les futurs emprunteurs, les taux de prêt immobilier sont toujours aussi bas en ce mois d'avril ! Des taux de prêt stables dans toutes les régions, ainsi, il est toujours possible d'emprunter à 0.20% sur 7 ans, 0.55% sur 10 ans et 0.80% sur 15 ans.

Pour Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études d'Empruntis, « …les taux de prêt immobilier baissent encore. Et au-delà du barème, les banques sont toujours prêtes à négocier ». En effet, au vu de leurs objectifs à atteindre et pour pallier à la concurrence, les banques redoublent d'efforts pour attirer de nouveaux emprunteurs. De ce fait, les organismes bancaires n'hésitent pas à multiplier les décotes et certaines « peuvent atteindre 80 centimes » selon Cécile Roquelaure.

Des taux toujours incroyablement bas

Selon les différents baromètres régionaux des courtiers en crédit d'Empruntis l'agence, 8 taux moyens sont en baisse. Il s'agit des taux de crédit immobilier sur une durée de 15, 20 et 25 ans qui reculent de 5 centimes voire 10 centimes en région Méditerranée sur 25 ans. En revanche, le taux moyen sur 30 ans, est en hausse de 5 centimes dans toutes les régions.

En ce qui concerne les taux mini, nous constatons 7 taux de prêt immobilier en baisse avec des diminutions importantes comprises entre 15 et 25 centimes pour une durée d'emprunt de 30 ans. Les autres taux mini sont stables et, toujours aussi bas que ceux du mois de mars : 0,20% sur 7 ans, 0,80% sur 15 ans, 1, 25% sur 25 ans.

Des délais d'attentes plus long

Au vu de la baisse des taux de crédit, les demandes de financement de projet immobilier ou de renégociation de prêt immobilier ne cessent d'augmenter. Conséquences : les délais augmentent sensiblement, « il faut compter jusqu'à 4 semaines pour un premier rendez-vous chez certaines banques » nous précise notre porte-parole Cécile Roquelaure. Pour éviter ces délais, vaut mieux se tourner vers un courtier afin de «  trouver le meilleur compromis entre un financement au meilleur taux et le délai le plus serré » comme le mentionne la porte-parole d'Empruntis. Par ailleurs, le courtier pourra apporter son expertise à l'emprunteur sur les différentes modulations d'échéance proposées par les banques lui permettant ainsi de bénéficier « d'une augmentation ou à l'inverse, de diminuer sa mensualité ».  

18/04/2019

#Immobilier

#Crédit

#Taux régional

Nos clients nous adorent