1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Crédit immobilier en région : vers un nouveau record historique ?

Nos actualités

Crédit immobilier en région : vers un nouveau record historique ?

Crédit immobilier en région : vers un nouveau record historique ?
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Alors qu'en en avril nous avions constaté des taux de crédit immobilier en quasi-stagnation dans toutes les régions de France, le mois de mai marque de nouveaux records historiques. En effet, notre baromètre de crédit immobilier affiche un taux mini à 0.15% sur une durée d'emprunt sur 7 ans, 0.50% sur 10 ans, 0,75% sur 15 ans et 0,95% sur 20 ans.

Une aubaine pour les emprunteurs

Portées par la concurrence, les banques n'hésitent pas à proposer des barèmes à la baisse et sont même prêtes à négocier. En effet, notre porte-parole Florian Niccolai précise que « les meilleurs profils peuvent obtenir des ajustements à la baisse et bénéficier de taux de prêt encore plus bas que ceux affichés sur notre baromètre ». De plus, en cette période de taux de crédit relativement bas, les emprunteurs ayant déjà souscrit un prêt immobilier profitent de ce contexte pour renégocier leur crédit. Ainsi, «les dossiers de renégociations de crédit sont de plus en plus nombreux, nous constatons d'ailleurs une augmentation de 8 points par rapport au mois de mai 2018 ».

Attention toutefois, met en garde Florian Niccolai, « chez certains partenaires, les délais continuent de s'allonger : comptez jusqu'à 1 mois pour une étude de dossier ». En effet, plus les taux de prêt pratiqués sont bas, plus les partenaires font face à un afflux de dossier ce qui allonge naturellement la durée de traitement. Ainsi, « faire appel à un courtier en crédit immobilier pourrait être judicieux afin de limiter au maximum les délais et obtenir les meilleures conditions de financement en fonction du profil de l'emprunteur » précise Florian Niccolai.

Réouverture de l'emprunt sur 30 ans

Alors que les emprunts au-delà de 25 ans étaient anecdotiques, les banques semblent revoir leurs critères. En effet, en fonction de l'âge et du profil de l'emprunteur, les banques réaffichent des prêts immobiliers sur 30 ans avec un taux mini à 1.45% soit une baisse allant jusqu'à 25 centimes selon les régions. C'est une bonne alternative pour ceux qui souhaitent alléger leurs mensualités mais, les emprunteurs ne doivent toutefois pas perdre de vue « que pour emprunter sur 30 ans, il faut dans une grande majorité des cas pouvoir réaliser l'opération sur 25 ans » indique Florian Niccolai.

20/05/2019

#Immobilier

#Crédit

#Taux régional

Nos clients nous adorent