1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Crédit immobilier : les taux affichent de nouveaux records

Nos actualités

Crédit immobilier : les taux affichent de nouveaux records

Crédit immobilier : les taux affichent de nouveaux records
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Bonne nouvelle, les taux de crédit immobilier présentent de nouvelles baisses. Désormais, il est possible d’emprunter à des taux mini plus bas que ceux affichés à l’automne 2016 (période historique pour les taux de prêt). De plus, les courtiers en crédit d’Empruntis l’agence affichent des taux globalement similaires partout en France.

Il est possible d’emprunter à 1% sur 20 ans

Plusieurs établissements bancaires avec lesquels nos courtiers en prêt immobilier sont partenaires nous ont transmis de nouveaux barèmes. Si plusieurs de ces barèmes sont stables, d’autres sont en baisse. En effet, certaines banques n’ont pas hésité à nous transmettre des barèmes avec des baisses allant jusqu’à 25 centimes.

C’est ainsi que nous constatons des taux immobiliers records. Pour mémoire, à l’automne 2016, les courtiers en crédit à Paris et dans le reste de l’Hexagone enregistraient sur 15 ans et 20 ans des taux atteignant, respectivement, 0,90% et 1,08%, les fameux planchers historiques. Aujourd’hui, le meilleur taux immobilier sur 15 ans est de 10 centimes inférieur à celui de 2016, soit 0,80%. Quant au taux mini sur 20 ans il est désormais égal à 1%.

Pour Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études d’Empruntis, « Nous avons battu un nouveau record ! C’est la première fois que nous voyons des taux mini sur les barèmes aussi bas. 0,20% sur 7 ans... C’est plus que jamais le moment d’emprunter... Et les taux sont si bas que ceux qui remboursent actuellement un crédit immobilier ont peut-être la possibilité de le renégocier. Et ceux qui l’avaient déjà renégocié durant ces dernières années peuvent peut-être à nouveau le renégocier. »

Des raisons pour que les taux de crédit remontent dans les prochaines semaines ?

C’est peu probable… « Rien ne présage une hausse des taux dans les prochaines semaines, indique Cécile Roquelaure. Les OAT (un des indicateurs de l’évolution des taux) sont stables voire en légère baisse sur le mois précédent. Dans ce contexte, les banques, aux objectifs élevés, vont maintenir leurs politiques commerciales conquérantes. »

05/03/2019

#Crédit

#Taux national

Nos clients nous adorent