1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Faut-il renégocier son prêt immobilier ?

Nos actualités

Faut-il renégocier son prêt immobilier ?

Faut-il renégocier son prêt immobilier ?
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Après environ deux mois d'arrêt, les établissements bancaires ont repris leur activité. Les renégociations de crédit se sont multipliées ces dernières semaines. C'est peut-être le moment de revoir les modalités de son prêt immobilier. Mais est-ce utile à tous les coups ?

Augmentation du nombre de demandes de renégociation de crédit

Selon la Banque de France, les renégociations de crédit immobilier ont représenté 32% des nouveaux crédits en mai 2020 contre 47% en avril. Avant le confinement, 28% seulement des crédits souscrits résultaient d'une opération de renégociation. L'augmentation du recours à la renégociation de crédit s'explique de plusieurs manières :

  • Les 55 jours de confinement ont fait prendre du retard sur des opérations qui étaient déjà en cours, d'où cette explosion du nombre de dossiers de renégociation ;
  • Le confinement a permis à certains de trouver du temps pour leur opération de renégociation ;
  • Certains ménages touchés par la crise ont souhaité profiter de cette occasion pour baisser leur taux d'endettement.

Quelle que soit la situation qui pousse à demander la renégociation de son crédit immobilier, les opérations ont abouti avec quelques retards. En effet, “Les banquiers étaient davantage tournés vers le traitement des dossiers de primo-accédants, qui sont eux soumis à une date limite pour leur projet. Les rachats de crédit étaient jugés moins urgents et ont donc été décalés dans le temps”, explique Antonio Carneiro, directeur commercial chez Ace Crédit.

Est-ce le bon moment pour renégocier son crédit ?

Du côté des taux de crédit immobilier, les valeurs sont en baisse depuis le déconfinement. Pour un crédit immobilier sur 20 ans, il est possible d'obtenir un taux moyen à 1,30%. Et pour les meilleurs dossiers, ceux-ci peuvent espérer un taux mini à moins d'1% !

Pour une renégociation de prêt réussie, il faut veiller à être dans le premier tiers de remboursement du crédit immobilier. La part d'intérêts à rembourser est plus importe en début de crédit. C'est là que la renégociation est utile. Par ailleurs, le capital restant dû doit être supérieur à 70 000€ et l'écart entre le taux de l'ancien crédit et du nouveau doit être au moins de 0,80 à 1 point. Les emprunteurs remplissant ces conditions ont donc tout intérêt à renégocier leur crédit soit auprès de leur banque prêteuse soit auprès d'un autre établissement bancaire, c'est ce qu'on appelle : le rachat de crédit.

A noter tout de même que des indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont généralement exigées par votre établissement prêteur lors d'une renégociation et systématiquement appliquées si vous faites racheter votre prêt par un autre établissement. Celles-ci ne peuvent dépasser six mois d'intérêts des sommes remboursées au taux moyen du prêt plafonnés à 3% du capital restant dû avant le remboursement anticipé.

Dans le cas d'un rachat de prêt, certes des IRA sont appliquées, mais faire racheter son crédit par une autre banque peut s'avérer être plus rentable qu'une renégociation car le nouvel établissement pourrait consentir à faire plus d'efforts pour vous compter parmi ses clients.

Comment réussir la renégociation de son crédit immobilier ?

Pour renégocier son crédit immobilier, deux options : passer par sa banque ou comparer les offres de rachat de crédit. Un courtier en prêt immobilier peut vous aider à trouver l'offre la plus intéressante sur le marché. Il calcule la rentabilité de votre opération et vous dirige vers l'établissement qui vous propose les meilleures conditions. Grâce à son expertise du métier et sa connaissance du marché immobilier, votre courtier est également le garant de la bonne gestion de votre patrimoine.

05/08/2020

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent