1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Immobilier : quelles sont les attentes des Français ?

Nos actualités

Immobilier : quelles sont les attentes des Français ?

Immobilier : quelles sont les attentes des Français ?

La crise sanitaire a provoqué de nombreux bouleversements et a révélé l'importance de la qualité du logement. Avec les confinements répétés et le développement du télétravail, les Français ont pris conscience de l'importance de leur lieu de vie. Retour sur les résultats du baromètre annuel Qualitel-Ipsos sur les aspirations des Français en matière de logement en 2022.  

La recherche du logement idéal

La maison reste le rêve d'acquisition pour la majorité des Français (58 %), loin devant l'appartement (38 %). C'est ce que révèle l'Association Qualitel qui consacre la 6e édition de son baromètre annuel au parcours de recherche et de sélection du logement. Qu'ils soient locataires ou propriétaires, une maison en zone urbaine représente le logement idéal pour les Français, même s'il faut faire des concessions sur l'emplacement. Toutefois, comme le souligne l'étude 2022 de Qualitel, en plus du type de logement (maison ou appartement), certains critères indispensables ne peuvent pas faire l'objet de compromis. C'est le cas notamment du prix et de la présence d'un espace extérieur, pour 59 % des personnes interrogées.

Autre élément indispensable, le parking qui est cité par 47 % des personnes interrogées ayant acheté un bien au cours des 5 dernières années. 

La sélection du logement face à la réalité de la recherche

Une fois les critères du logement idéal définis, il faut trouver la perle rare. Et c'est à ce moment que les acquéreurs doivent se confronter à la réalité du marché. Selon la règle de l'offre et de la demande, la concurrence peut être forte, notamment pour les primo-accédants de moins de 35 ans. Dans ce contexte, la prise de décision doit être rapide. Ainsi, 84 % des acquéreurs déclarent avoir fait une offre après 1 à 2 visites et près de 9 acheteurs sur 10 l'ont fait en moins d'une semaine. Pourtant, selon l'étude Qualitel, 25 % des futurs acheteurs auraient voulu pouvoir faire une nouvelle visite du logement avant de se décider. À l'heure du choix, les acquéreurs sont particulièrement attentifs aux critères suivants :

  • la performance énergétique du bien et les travaux éventuels à réaliser. L'importance de l'état général des fenêtres, de l'état des murs (présence de fissures ou de moisissures) et du type de chauffage (individuel ou collectif) est citée par plus de 86 % des répondants ;
  • la superficie des pièces (87 % des sondés).

La qualité du logement, critère indispensable

Reste que 78 % des acquéreurs déclarent avoir dû faire des compromis. En tête des critères sur lesquels les acheteurs cèdent, on retrouve  :

  • le prix du logement (pour 18 % des répondants), avec un budget d'achat plus élevé de 12 % en moyenne que celui envisagé ;
  • la superficie globale (pour 17 % des acheteurs) avec une perte de 16 % en moyenne par rapport au nombre de m² souhaités au départ.

Dans l'étude de Qualitel, 2/3 des propriétaires signalent avoir rencontré au moins une mauvaise surprise, une fois installés. Le sujet des températures dans le logement fait partie du Top 5 des mauvaises surprises découvertes par les propriétaires ayant acheté il y a moins de 5 ans. Le froid, l'hiver et la chaleur l'été sont classés en tête, tout comme le bruit, qu'il s'agisse des nuisances sonores de la rue (12 %) ou des bruits des voisins (16 %). Pour éviter les déceptions, il faut savoir que plusieurs outils existent comme le diagnostic de performance énergétique (DPE) et les différents diagnostics regroupés dans le dossier de diagnostic technique (DDT). Par ailleurs, pour la réussite d'un projet immobilier, n'hésitez pas à solliciter l'accompagnement d'un expert en amont de l'acquisition d'un logement. Cela vous permettra de bénéficier des meilleurs conseils avant d'acheter.

22/11/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager