1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Les 4 tendances du marché immobilier depuis la rentrée

Nos actualités

Les 4 tendances du marché immobilier depuis la rentrée

Les 4 tendances du marché immobilier depuis la rentrée
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Moteur de recherche d'annonces immobilières regroupant les acteurs majeurs du secteur, Bien'Ici est aux premières loges des tendances du marché. Son directeur général David Benbassat a livré sur Radio Immo ses observations sur le comportement des acquéreurs, fortement marqué par la crise sanitaire.

Une conjoncture immobilière en proie à des phénomènes multiples

Plusieurs phénomènes balaient la pierre depuis quelques mois. En matière de financement, les taux bas du crédit immobilier encouragent les ménages à songer à l'accession à la propriété, mais le durcissement des conditions d'octroi depuis fin 2019 a rendu l'acceptation des demandes de financement bien moins systématique chez les établissements prêteurs. Côté prix, la hausse effrénée à Paris et dans les grandes métropoles conduit plus que jamais à une gentrification des centres-villes et à une spéculation de la part des investisseurs. Mais avec la crise sanitaire, le volume de transactions dans l'ancien – qui avait atteint un niveau record en 2019 – a fortement reculé depuis mars dernier. Cela n'a toutefois pas douché l'enthousiasme des Français pour la pierre comme l'affirme David Benbassat.

Des recherches en ligne en nette progression

Le directeur général de Bien'Ici a en effet relevé une hausse des recherches immobilières sur sa plateforme ces derniers mois. En août par exemple, le volume de contacts par annonces de location était deux fois supérieur qu'un an auparavant, et il avait également progressé de 30% pour les annonces de transaction. Si tous les projets ne se sont pas concrétisés comme le démontre le ralentissement des transactions, les Français ne restent pas inactifs. La conséquence directe de la baisse de pouvoir d'achat et de la fragilisation de la solvabilité des ménages avec la hausse du chômage dans le contexte Covid, c'est la forte demande locative qui est de nature à conforter les particuliers qui envisagent un investissement immobilier.

Un intérêt réel pour les maisons

Les recherches sur Bien'Ici confirment les études menées auprès des acquéreurs : les maisons ont le vent en poupe ! Sept visiteurs sur dix recherchent en effet une maison, une proportion en hausse. Et d'une manière générale, l'existence d'un extérieur (jardin, balcon ou terrasse) est un critère essentiel dans une recherche sur cinq. En matière de maisons, l'intérêt des particuliers se concentre sur les biens de 4 à 5 pièces, alors que ce sont les surfaces de 2 à 3 pièces qui intéressent ceux qui ciblent un appartement ancien. Des données précieuses pour les investisseurs !

Pas de fuite concrète des grandes agglomérations

On a beaucoup parlé d'exode urbain, et les recherches semblent corroborer cette thèse. Néanmoins, les grandes agglomérations continuent de concentrer l'essentiel des requêtes en ligne d'après David Benbassat. On peut toutefois citer une enquête récente PAP qui soulève un intérêt croissant pour des départements plus ruraux comme l'Ain, qui correspond à un marché de repli pour les Lyonnais en quête d'une maison à distance raisonnable de la capitale d'Auvergne-Rhône-Alpes. Affaire à suivre !

20/10/2020

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent