1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Les taux du mois d'octobre

Nos actualités

Les taux du mois d'octobre

Les taux du mois d'octobre

Depuis plusieurs mois, le marché du crédit immobilier est un peu ralenti par le taux d'usure. C'est le taux maximum auquel une banque peut accorder un prêt. Pas assez élevé au trimestre dernier, et donc trop proche des taux pratiqués par les banques, il vient d'être relevé par la Banque de France. Annoncé dans un communiqué ce 28 septembre, le nouveau taux d'usure est plus élevé de 48 centimes. Il passe de 2,57% à 3,05% pour les financements de 20 ans et plus. Cette nouvelle va redonner un peu d'oxygène au marché. Certains emprunteurs dont les dossiers étaient bloqués à cause du taux d'usure vont pouvoir concrétiser leurs projets et financer leurs achats.

Cependant, les taux des banques, déjà proches de 2% sur 20 ans, continuent leur progression. Nous avons reçu les barèmes du mois d'octobre et nous notons des augmentations de 20, voire 30 centimes pour la plupart des établissements. Certaines banques, moins nombreuses, conservent des taux stables. La hausse des taux est la règle, la stabilité une exception. À 1,90% le mois dernier, le taux moyen sur 20 ans est actuellement à 1,95%. Les emprunteurs qui présentent de très bons dossiers pourront obtenir, sur la même durée un taux à 1,48%.

Analyse de Cécile Roquelaure porte-parole d'Empruntis

Les taux de crédit continuent leur augmentation et ce n'est pas une surprise car le coût de l'argent pour les banques est lui-même en hausse. Le taux de référence, l'OAT 10 ans (Obligation assimilables au Trésor) est passé de 2,14% à 2,72% entre début septembre et début octobre. Soit une augmentation de 58 centimes. Pour financer les emprunts immobiliers, les banques utilisent l'épargne qu'elles ont à disposition ou empruntent sur les marchés financiers. En fonction de leurs besoins d'emprunter, elles répercutent cette hausse sur leurs taux immobiliers. Celles avec des besoins importants augmentent leurs taux plus que la moyenne. Les autres, moins soumises aux mouvements de l'OAT augmentent légèrement. « Ainsi, sous réserve que l'OAT continue sa progression, la fenêtre de tir qui s'offre aux emprunteurs avec la hausse du taux d'usure sera relativement courte. C'est donc plus que jamais le moment de se lancer et de concrétiser son projet. » indique Cécile Roquelaure, directrice des études d'Empruntis. Dans ce contexte, ou l'épargne disponible est importante pour les établissements bancaires, avoir une épargne résiduelle permettra de mieux négocier. Cela est très apprécié dans le cadre de l'analyse du dossier de crédit car c'est l'épargne qui restera à l'acquéreur après son opération d'achat et donc sur les comptes de la banque.

00/00/0000

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

#Taux national

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager