1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Marché immobilier : un ralentissement qui sonne le retour de la négociation

Nos actualités

Marché immobilier : un ralentissement qui sonne le retour de la négociation

Marché immobilier : un ralentissement qui sonne le retour de la négociation

Le marché immobilier ralentit légèrement tout en restant dynamique. Dans ce contexte, on assiste à un retour de la négociation des prix.

Ralentissement du marché

Les dernières études le montrent : les Français sont pessimistes. L'inflation galopante est une source d'inquiétude pour les français et le pouvoir d'achat un enjeu primordial pour les ménages. Les difficultés d'accès au crédit ont par ailleurs participé au ralentissement du marché. Ainsi, comme le précise Guillaume Martinaud, président de la coopérative ORPI, « nous constatons une baisse des compromis de vente ». Les chiffres montrent une normalisation du marché même si l'appétence pour la pierre reste présente. « Nous sommes en train de revenir à ce qui se passait en 2019. Cela représente 17 % de compromis de vente signés, selon la moyenne de nos 1 300 agences », ajoute Guillaume Martinaud.

Des prix à la négociation

Ainsi, l'effet Covid persiste avec l'envie d'acquérir un bien immobilier, mais encore faut-il en avoir les moyens. La tendance à la hausse des prix se poursuit avec des acquéreurs qui s'éloignent des grandes agglomérations. Résultat ? Des tensions naissent sur certains marchés, notamment les villes intermédiaires. Les candidats à la propriété ont bien intégré que le marché avait ralenti. L'année 2022 marque un retour des marges de négociation pour les acheteurs. Un phénomène nouveau qui était impossible il y a encore 6 mois. Orpi constate ainsi une différence en moyenne de -2,5 % au premier trimestre en France entre le prix de vente proposé par les vendeurs et le prix d'achat des biens. Depuis le début du second trimestre 2022, la marge moyenne s'élève à 2,70 %. Bien entendu, il ne s'agit que d'une moyenne, avec, selon les villes, des écarts bien plus élevés.

Les conditions d'accès au crédit immobilier

Entre le resserrement des conditions d'emprunt suite aux mesures du HCSF, la légère hausse des taux d'intérêt et la poussée inflationniste, l'accès au crédit devient de plus en plus difficile pour certaines catégories d'acquéreurs. Le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) devient également un véritable enjeu et il faut désormais compter sur la valeur verte des logements. Pour garantir la réussite d'un projet, il est nécessaire de vérifier sa faisabilité. Pour cela, le calcul de la capacité d'emprunt est indispensable. Ensuite, il est conseillé de faire appel à un courtier spécialisé en crédit immobilier pour optimiser sa demande de financement et négocier les meilleures conditions d'emprunt.

01/06/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager