1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Paris est la capitale des passoires thermiques

Nos actualités

Paris est la capitale des passoires thermiques

Paris est la capitale des passoires thermiques

Une étude révèle que c'est la capitale qui compte le plus de logements considérés comme des passoires thermiques. Même constat pour les villes de la région parisienne.

Les villes du sud de la France, mieux isolées

Alors que les périodes de canicule sont de plus en plus fréquentes sur l'Hexagone, elles viennent également nous rappeler l'importance de l'isolation thermique des logements. Dans ce contexte, le site Hello Watt (conseil en énergie pour les particuliers), a réalisé une étude sur les départements et les villes qui comptent le plus de passoires thermiques.

L'étude qui s'appuie sur les chiffres de l'Agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie (ADEME) et du recensement de l'Insee de 2017 révèle que les villes qui comptent le moins de logements énergivores sont majoritairement situées dans le Sud. À l'inverse, l'Île-de-France est la région qui possède le plus grand nombre de passoires thermiques.

La région parisienne dans le bas du classement

Les villes du nord de la France et notamment la région parisienne font figure de mauvais élèves. Dans le bas du classement, on retrouve Paris (24 % soit plus de 330 000 passoires thermiques), Saint-Denis (22,3 %) et Argenteuil (21,8 %).

Selon l'étude, une des causes est la proportion de logements construits avant 1970 (la première réglementation thermique en France date de 1974). La part de logements construits avant cette date s'élève à 78 % dans la capitale par exemple. Par ailleurs, comme le précise Hello Watt : "Le prix du m2 peut dissuader certains foyers de réduire leur surface habitable avec une isolation intérieure ".

L'étude souligne également que les villes "riches" ne sont pas forcément bien isolées. Pour preuve, 58 % des passoires thermiques sont occupées par des foyers intermédiaires ou aisés.

Les meilleures performances thermiques pour le Sud et l'Ouest 

Les zones du Sud et de l'Ouest possèdent des logements bien isolés. Perpignan (4,2 % de logements classés F ou G), Nîmes (6,6 %) et Angers (6,6 %) sont en tête du classement. Comme le constate Hello Watt, la performance de ces villes du Sud s'explique par le type de matériaux utilisé pour la construction : " Beaucoup de maisons sont en pierre en Provence ce qui permet d'emmagasiner la chaleur la journée et de la diffuser progressivement dans le logement lorsque la température baisse". La faible proportion de logements anciens peut aussi expliquer ces résultats plus performants.

Dans le département de la Gironde, moins de 5,4 % des logements sont classés F ou G, soit 4 fois moins qu'à Paris et presque 6 fois moins que dans les Hautes-Alpes.

C'est dans les Alpes qu'il y a le plus de passoires thermiques. Les Hautes-Alpes en comptent 30,2 %, la Savoie 28 % et la Haute-Savoie 26 %. Pour des travaux de rénovation énergétique, il existe plusieurs dispositifs. À titre d'exemple, l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et MaPrimeRénov' sont deux aides distinctes pour la rénovation des logements.

De même, le prêt à taux zéro (PTZ), dans le cadre d'un achat immobilier dans l'ancien en zone détendue B2 ou C, permet de financer une partie d'un bien à condition de réaliser des travaux d'amélioration ou d'économie d'énergie à hauteur de 25 % du montant du financement.

07/07/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager