1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Prix des loyers, ils sont restés stables en 2021

Nos actualités

Prix des loyers, ils sont restés stables en 2021

Prix des loyers, ils sont restés stables en 2021

Alors que les prix de l'immobilier flambent depuis l'arrivée de la crise sanitaire, les loyers n'ont, quant à eux, pas bondi en 2021. C'est ce que révèle l'observatoire des loyers du parc privé locatif Clameur dans son bilan annuel.

La carte des loyers en 2021

Si les chiffres sont contrastés selon les régions françaises, les loyers sont restés dans l'ensemble relativement stables en 2021. En témoigne le bilan 2021 du marché locatif privé présenté par l'observatoire des loyers Clameur. « Suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19, il n'y a pas eu de forte augmentation des prix des loyers ou de baisse » analyse Arnaud Simon, directeur scientifique de Clameur. Sur les 30 000 baux de maisons analysés en 2021 et les 120 000 baux d'appartements, soit 15 % du marché français, les loyers ont progressé en moyenne de 0,12 %, pour les appartements et de 1,28 % pour les maisons en 2021. Dans certaines villes comme Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Nantes, Rouen, Strasbourg ou encore Rennes, les loyers sont stables depuis cinq ans avec une hausse moyenne de 1 % par an.

Hausse des loyers en Normandie et en Bretagne

Si les loyers sont restés stables à l'échelle nationale en affichant une hausse plutôt modeste, certaines régions affichent une belle dynamique. En Normandie par exemple, le loyer des maisons a augmenté de + 5,55 %, soit 9,63 €/m². La Bretagne affiche également une inflation importante avec des loyers en hausse de 2 % en 2021 pour les appartements. C'est d'ailleurs la plus forte augmentation des treize régions observées par Clameur. À noter que c'est la région bretonne qui présente également le loyer le plus attractif pour un appartement à 10,03 €/m².  

Une dynamique de marché locatif à deux vitesses

Le marché locatif connaît cependant un ralentissement dans certaines métropoles comme à Paris et Nice où les logements se louent moins vite. Dans ces métropoles qui affichent des prix à la location les plus chers, les délais de location se sont allongés atteignant notamment dix jours de plus pour la capitale. En revanche, les délais de location à Nantes, Rennes ou Strasbourg, ont peu augmenté avec des hausses de un à deux jours seulement en 2021. Cette répartition du marché locatif entre ces deux groupes de villes se dessine depuis cinq ans. À Rennes, les délais de présence des annonces de location sur internet ont même été divisés par deux. La crise sanitaire et ses confinements successifs ont incité de nombreux foyers à louer dans la métropole bretonne. Derrière la stabilité de l'activité globale, le marché immobilier locatif évolue. La demande se déplace des grandes métropoles à des villes plus abordables qui offrent des logements avec plus d'espace. En cas d'investissement locatif en vue, il est recommandé de faire appel à un courtier en crédit immobilier pour tenter de décrocher l'offre la plus avantageuse en termes de conditions mais aussi celle au meilleur taux selon le profil et le projet de l'emprunteur.

27/07/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager