1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Quel budget pour loger son enfant étudiant ?

Nos actualités

Quel budget pour loger son enfant étudiant ?

Quel budget pour loger son enfant étudiant ?
Partager surPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Il faut compter en moyenne 506€ par mois de loyer pour un studio étudiant en France en 2020 d'après l'étude annuelle de LocService. À Paris, les chiffres sont vertigineux, alors que les villes moyennes se montrent nettement plus accueillantes pour les petits budgets… Dans tous les cas, logement étudiant et investissement locatif peuvent faire bon ménage.

Le coût de la vie étudiante approche le Smic à Paris

Bac en poche, il est l'heure de rejoindre les études supérieures ! Et bien souvent, cela rime avec quitter le domicile familial pour une nouvelle ville. Mais c'est un budget, auquel les parents contribuent pour tout ou partie. Le coût de la vie pour un étudiant atteignait en moyenne 873,67€ par mois en 2019 en province pour les non boursiers d'après l'Unef, et la note grimpait à 1 288,83€ dans la capitale ! Le logement est le premier poste de dépense, avec des loyers démesurés en Ile-de-France : 885€ en moyenne à Paris d'après LocService en 2020, 745€ à Nanterre et globalement plus de 600€ dans les communes de la région parisienne abritant des universités (611€ à Evry, 636€ à Cergy).

Des loyers sous les 400€ dans les moyennes agglomérations

En province, où les prix de l'immobilier sont deux à cinq fois inférieurs à ceux de Paris, les loyers des logements étudiants ont moins cet effet repoussoir. Certes, l'axe Lille-Lyon-Marseille s'affiche au-dessus des 500€ par mois et des métropoles comme Toulouse, Strasbourg et Montpellier en sont tout proches, mais le budget est très régulièrement sous les 506€ en moyenne réclamés par les propriétaires pour un studio étudiant en France. Nantes, Grenoble et Rennes se situent par exemple sous les 450€, Clermont-Ferrand et Angers sous les 400€ ! Des tarifs qui n'imposent pas une activité professionnelle chronophage en marge des études, ni un effort inaccessible pour les parents.

Acheter et défiscaliser avec un studio étudiant

Si la location est le mode privilégié pour loger un enfant étudiant, une famille peut aussi faire le choix d'un investissement locatif. Les appartements étudiants offrent en effet une rentabilité record, et leur petite surface permet d'en faire l'acquisition avec un budget moins important que pour loger un ménage entier. Et surtout, des dispositifs de défiscalisation comme le Pinel (dans le neuf et les grandes métropoles) ou le Denormandie (dans l'ancien et les villes moyennes) permettent d'alléger la facture pour les parents ! D'autant qu'ils autorisent la location à des descendants. Avec les taux bas actuels du crédit immobilier, investir dans un studio pour y loger son enfant étudiant peut s'avérer payant à court et long terme.

29/07/2020

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

Nos clients nous adorent