1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Résilier son contrat d'assurance emprunteur : est-ce vraiment rentable ?

Nos actualités

Résilier son contrat d'assurance emprunteur : est-ce vraiment rentable ?

Résilier son contrat d'assurance emprunteur : est-ce vraiment rentable ?

Depuis le 1er septembre, il est possible de changer d'assurance de prêt immobilier à tout moment et sans frais. Toutefois, cette opération apparemment séduisante peut ne pas se révéler intéressante.

L'assurance de prêt, les principes

Une assurance emprunteur est indispensable à la mise en place d'un crédit immobilier, même si aucune disposition légale ne le prévoit. Un contrat d'assurance permet de protéger un emprunt et de garantir le remboursement des échéances du prêt immobilier en cas d'invalidité, de décès ou de perte d'emploi. Ainsi, en cas de décès, l'assurance rembourse le capital restant dû selon les modalités du contrat et la quotité assurée.

Lors de la mise en place d'une solution de financement, il est possible de souscrire, au choix, l'assurance groupe affiliée au prêt bancaire ou une assurance indépendante. Le contrat groupe est une offre collective négociée par la banque au préalable afin d'assurer l'ensemble des emprunteurs à des conditions précises. Le principe d'une offre de groupe, proposée directement par la banque, est de mutualiser les risques des assurés. Il est important de bien se renseigner et de prendre le temps avant de se décider, car une assurance de prêt peut représenter jusqu'à plus du tiers du coût d'un emprunt.

Au-delà du tarif, la couverture et les garanties du contrat d'assurance sont essentielles. Selon les besoins de l'emprunteur, son état de santé et son âge, une assurance individuelle sur mesure peut être plus compétitive, à garanties égales.  

Assurance de prêt, ce qui change à la rentrée

Depuis le 1er septembre, il est possible, avec la loi Lemoine, de résilier une assurance de prêt à tout moment et sans frais pour les emprunts immobiliers en cours. Cette mesure était déjà mise en place depuis le 1er juin pour les nouveaux contrats souscrits. Pour rappel, cela n'était possible auparavant que durant la première année de contrat ou par la suite, à chaque date anniversaire de votre contrat.

Désormais, les assurés peuvent changer d'assurance de prêt à tout moment. Cela marque un tournant sur le marché du crédit où il sera plus facile de partir à la concurrence, sous réserve de respecter l'équivalence de garanties. En effet, le nouveau contrat d'assurance doit proposer des garanties à minima identiques à celles de l'assurance groupe.

Résiliation infra-annuelle : est-ce vraiment intéressant ?

L'assurance de crédit peut être un levier d'économies importantes. Reste que d'autres paramètres doivent être pris en compte. Si cette mesure est susceptible de permettre à certains Français de retrouver du pouvoir d'achat, il y a quand même des situations où il n'est pas recommandé de changer d'assureur. Pour savoir si passer à la concurrence peut être valable, il est important de souligner que l'assurance individuelle se base sur les risques de l'emprunteur. Aussi, les critères d'âge et de santé sont déterminants.

Si les risques évalués sont importants, le contrat a de fortes chances d'être accompagné de surprimes. Un passage à la concurrence qui serait dans ce cas loin d'être bénéfique. Autres éléments importants à prendre en compte avant de changer d'assurance de prêt : les loisirs ou la profession.

Si l'assuré emprunteur pratique un sport extrême ou exerce une nouvelle activité professionnelle dite à risque (pilote de ligne, pompier, agent de sécurité, etc.), il n'est pas rentable de changer d'assurance.

Pour savoir si un changement d'assurance emprunteur peut être intéressant pour vous, le recours à un courtier est très utile. Il vous permettra faire le tour de la concurrence et de comparer les solutions existantes sur le marché en un seul rendez-vous.

26/09/2022

Retrouvez toutes nos agences de courtier immobilier

#Immobilier

#Crédit

Nos clients nous adorent

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager