1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Le prêt à taux zéro

Zoom sur le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro

Vous souhaitez réaliser votre rêve et devenir propriétaire de votre résidence principale pour la première fois ? Vous pouvez bénéficier de divers prêts aidés proposés par l’État comme le prêt à taux zéro (PTZ). Ce prêt à 0% est soumis à plusieurs conditions d’éligibilité, que nous allons vous expliquer.

Le prêt à taux zéro, qu’est-ce que c’est ?

Le prêt à taux zéro ne remplace pas un crédit immobilier classique mais il est un complément. Il permet de financer une partie de votre achat immobilier neuf ou ancien sans intérêts ni frais de dossier. Il s’agit d’un prêt aidé destiné aux primo-accédants pouvant être complété par un ou plusieurs crédits immobiliers comme : 

  • Le prêt d’accession sociale (PAS) ;
  • Le prêt conventionné ;
  • Le prêt épargne logement ;
  • Le prêt immobilier classique ;
  • Un prêt complémentaire tel Action Logement.

Quelles sont les conditions du PTZ ? 

Pour bénéficier du PTZ, il faut être primo-accédant. Autrement dit, n’avoir jamais été propriétaire de sa résidence principale ou du moins pas dans les deux dernières années qui précèdent votre demande de PTZ. De ce fait, vous aurez à remplir une déclaration sur l’honneur attestant de vos anciennes propriétés ou non.. 

Par ailleurs, le prêt à taux zéro est soumis à un certain plafond de ressources selon la zone où est située le bien. Ce plafond est fixé selon vos revenus fiscaux de l’année N-2. Pour un PTZ en 2021, vos revenus fiscaux de l’année 2019 seront donc pris en compte.

Plafonds de ressources pour obtenir un PTZ en 2020

Nombre d’occupants

Zones A Bis et A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1 personne

37 000 €

30 000 €

27 000 €

24 000 €

2 personnes

51 800 €

42 000 €

37 800 €

33 600 €

3 personnes

62 900 €

51 000 €

45 900 €

40 800 €

4 personnes

74 000 €

60 000 €

54 000 €

48 000 €

5 personnes

85 100 €

69 000 €

62 100 €

55 200 €

6 personnes

96 200 €

78 000 €

70 200 €

62 400 €

7 personnes

107 300 €

87 000 €

78 300 €

69 600 €

8 personnes et plus

118 400 €

96 000 €

86 400 €

76 800 €

Comparer les taux gratuitement !

Neuf ou ancien, quels logements peuvent être financés par le PTZ ?

Le prêt à taux zéro sert généralement à financer les biens neufs comme anciens. Les biens neufs, sont éligibles dans toutes les zones : c’est-à dire les zones A, Abis et B1 qui sont les zones dites « tendues », là où l’offre de bien est insuffisante par rapport à la demande, ainsi que dans les zones B2 et C dites « détendues », où l’offre est suffisante.

Les types de biens considérés comme neufs sont les suivants : 

  • Logement vendu sur plans (VEFA)
  • Logement neuf déjà construit
  • Construction de maison individuelle et/ou achat d’un terrain
  • Transformation de bureaux en logements. 

Les biens anciens quant à eux sont éligibles au prêt à taux zéro sous des conditions différentes. Ils sont ainsi éligibles uniquement dans les zones B2 et C, c’est-à-dire en zones détendues. Autre critère, vous devez y faire réaliser des travaux de rénovation représentant au moins 25% du coût total de votre opération.

Jusqu’à combien est-il possible de financer grâce au PTZ ?

Vous ne pouvez pas financer la totalité de votre projet grâce au prêt à taux zéro. En effet, le PTZ vous accorde un certain montant selon la composition de votre foyer et la zone géographique où se situe votre future résidence principale. 

Les plafonds du PTZ en 2021 sont les suivants : 

Nombre de personnes qui occupent le logement

Zone A Bis et A (PTZ)

Zone B1 (PTZ)

Zone B2 (PTZ)

Zone C (PTZ)

1 personne

150 000 €

135 000 €

110 000 €

100 000 €

2 personnes 

210 000 €

189 000 €

154 000 €

140 000 €

3 personnes

255 000 €

230 000 €

187 000 €

170 000 €

4 personnes

300 000 €

270 000 €

220 000 €

200 000 €

5 personnes et plus

345 000 €

311 000 €

253 000 €

230 000 €


Selon la zone géographique où se situe votre futur logement et le type de bien financé, Le PTZ peut atteindre jusqu’à 20 à 40 % du montant total de l’opération

Type de bien

Zone A, A Bis et B1 (PTZ)

Zone B2 et C (PTZ)

PTZ dans le neuf

40 %

20 %

PTZ dans l’ancien

Néant

40 %

PTZ Logement social

10 %

10 %

Comment s’effectue le remboursement d’un prêt à taux zéro ? 

La durée et les modalités de remboursement d’un PTZ varient selon vos revenus, de la situation géographique de votre logement ou encore du nombre de personnes qui composent votre foyer. La méthode de remboursement est la même dans l’ancien ou dans le neuf, elle s’effectue en deux périodes : 

  • Une première période dite de différé où vous ne remboursez pas encore le prêt à taux zéro. Cette période peut être de cinq, dix ou quinze ans selon vos niveaux de revenus. Vous devez toutefois payer les mensualités de votre prêt immobilier au cours de ce différé. Cette méthode vous permet pendant une certaine durée d’alléger vos remboursements.
  • Lorsque la période de différé prend fin, le remboursement du PTZ débute. Comme pour un emprunt classique, vous devez régler chaque mois une échéance composée d’intérêts et d’une cotisation d’assurance emprunteur. La durée de remboursement varie entre dix, douze ou quinze ans selon la durée de votre emprunt et de votre différé.

Votre courtier Empruntis l'agence vous accompagne pour trouver la meilleure offre !

Trouver une agence

Nos clients nous adorent

Calculez vos mensualités

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager